Retour

Allocution d’Anne Hidalgo à la suite des résultats du premier tour des élections municipales

Premier tour des élections municipales — 16 mars 2020

Notre pays et notre ville traversent une crise sanitaire majeure.

Dans ces circonstances si particulières je veux d’abord remercier toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés aujourd’hui et depuis une semaine pour que cette élection se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Je veux solennellement remercier les Parisiennes et les Parisiens qui, malgré l’épidémie que nous traversons, se sont déplacés en nombre, au vu des circonstances aujourd’hui avec une participation proche de 43 %  et sont venus voter dans une très grande discipline et le strict respect des consignes appliquées dans tous les bureaux.

Merci aux Présidents de bureaux de vote, aux assesseurs et à tous ceux qui ont assuré la tenue du scrutin.

Merci aux agents de la Ville de Paris qui ont permis le bon déroulement de cette élection. 

Cet acte de civisme vous honore, nous honore tous, il montre notre attachement à notre démocratie et à ce moment essentiel qu’est le vote.

Ce dimanche vous avez fait le choix, dans ces circonstances hors du commun, de me faire confiance, ainsi qu’à toutes les candidats et tous les candidats de Paris en commun. 

Il y a dans ce choix la volonté que Paris demeure une ville où tout le monde trouve sa place, où chacun est protégé.

Un Paris qui défend le service public pour toutes et tous.

Un Paris où l’on est attentif aux enfants, aux personnes en situation de handicap et à nos aînés.

Un Paris encore plus écologique et encore plus solidaire. 

Un Paris où, lorsque l’on sera sorti de la crise, on respirera mieux, où l’on se déplacera plus facilement à pied, à vélo ou en transports en commun.

Un Paris qui se mobilisera pour aider les classes populaires et moyennes à trouver un logement et à boucler les fins de mois.

Un Paris libre et tolérant où l’on porte fièrement son identité et où l’on combat toutes les discriminations.

Ce Paris, vous le voulez pour vous-même, pour vos enfants et vos petits-enfants car c’est bien notre avenir commun qui est en jeu dans cette élection.

Je vous remercie d’avoir choisi cette voie.

J’appelle désormais à l’unité et au rassemblement des écologistes, des progressistes et des humanistes, de toutes les femmes et de tous les hommes de bonne volonté, pour que triomphent l’écologie, les valeurs de solidarité et d’entraide que nous partageons.

Unis, nous serons à même d’affronter les crises qui s’annoncent, et tout particulièrement celle que nous traversons.

Face au coronavirus, face à l’instabilité financière, face à la crise économique qui s’annonce, face au péril climatique, nous avons besoin d’unité, de solidarité entre toutes et tous pour protéger les plus fragiles.

Face à cette crise majeure, nous devrons continuer d’investir dans les services publics,  être aux côtés des commerçants, des artisans, des entreprises. Nous devrons soutenir l’économie parisienne qui sera durement éprouvée. 

C’est un impératif. Ce sont les défis que nous relèverons ensemble.

En tant que Maire, je serai avec toute mon équipe, mobilisée, aux côtés des Parisiennes et des Parisiens, pour faire face. C’est mon rôle.

Chères Parisiennes, chers Parisiens, Paris, notre ville, a toujours su dans les moments les plus difficiles montrer son meilleur visage, celui d’une ville rassemblée, unie dans l’épreuve, solidaire avec les plus fragiles et  toujours debout face à l’adversité. 

Vive Paris.