Retour

Emploi et Innovation

Dans l’économie contemporaine, a fortiori à Paris où le niveau d’études est élevé, le taux d’emploi et la vitalité des innovations sont souvent liés. Bien que les politiques de l’emploi soient une compétence de l’État et de la Région, nous avons voulu nous impliquer dansla bataille pour l’emploi par des politiques publiques d’innovation au service de tous les Parisiens. Des dispositifs d’orientation,de formation, d’accompagnement et d’insertion pour demandeurs d’emploi, notamment les plus éloignés du marché du travail, ont été mis en place. De façon connectée, des programmes visant à stimuler, faciliter et développer l’innovation ont été déployés.

Des chiffres qui disent notre politique

6,4 %
C’est le taux de chômage à Paris au 2e trimestre 2019, soit très inférieur au taux national qui était de 8,5% à la même ...
Lire

C’est le taux de chômage à Paris au 2e trimestre 2019, soit très inférieur au taux national qui était de 8,5% à la même période. Cela peut paraître normal, mais cela ne l’est pas. À titre d’exemple, Berlin affichait un taux de chômage de 7,9 % en février 2019 alors que le taux national en Allemagne était de 5 %.

5 000 beneficiaires du RSA
C’est le nombre de bénéficiaires du RSA en moins à Paris entre 2014 et 2018. Une diminution de 7,5% qui, si elle s’inscrit dans un ...
Lire

C’est le nombre de bénéficiaires du RSA en moins à Paris entre 2014 et 2018. Une diminution de 7,5% qui, si elle s’inscrit dans un contexte général, est le signe de la pertinence des politiques municipales fondées sur un accompagnement au plus près de ceux qui en ont besoin.

374 sessions de recrutement
C’est le nombre de sessions de recrutement, d’information et de formations organisées pour plus de 4000 personnes bénéficiaires grâce aux 25 « ...
Lire

C’est le nombre de sessions de recrutement, d’information et de formations organisées pour plus de 4000 personnes bénéficiaires grâce aux 25 « Pactes Parisiens pour l’Emploi et les Entreprises » déjà signés avec les entreprises du territoire.

30 millions d’euros
C’est le montant annuel que Paris a consacré aux politiques de l’emploi lors de la mandature 2014-2020.L’ »Ensemble Paris Emploi Compétences » (53 ...
Lire

C’est le montant annuel que Paris a consacré aux politiques de l’emploi lors de la mandature 2014-2020.L’ »Ensemble Paris Emploi Compétences » (53 sites conventionnés qui ont accompagné 3 150 personnes dont 46 % de bénéficiaires du RSA), l’École de la 2e chance (430 jeunes accompagnés avec 70 % de sorties positives – c’est-à-dire des sorties vers un emploi ou une formation –), les Missions locales (8 sites à Paris, financés à hauteur de 3,2 millions d’€ et qui accueillent 19 000 jeunes par an), sont autant de structures auxquelles la Ville participe pour aider au retour dans l’emploi. Et c’est sans compter les 200 associations en pointe dans le secteur que Paris subventionne pour un total de 18 millions d’€/an et qui réalisent plus de 370 « actions emploi » chaque année.

4 000 developpeurs - codeurs
C’est le nombre de développeurs-codeurs qui auront été formés au sein du programme « Paris Code » lancé en 2016, avec un taux de sortie ...
Lire

C’est le nombre de développeurs-codeurs qui auront été formés au sein du programme « Paris Code » lancé en 2016, avec un taux de sortie vers l’emploi de 75 à 100%. Au confluent de l’innovation et de l’accès à l’emploi, cette initiative a atteint ce niveau de réussite grâce à la pertinence des formations dispensées et à des partenariats constructifs avec de grandes entreprises (Orange, Microsoft, Accenture, etc.). Le modèle a été décliné avec « Paris Fabrik » qui forme des demandeurs d’emploi aux métiers de la transition écologique, des mobilités douces, de l’économie circulaire, etc. (70 % de sorties positives).

Des Questions ? Des critiques ? Des réponses

Ce ne sont pas les villes qui conduisent les politiques de l’emploi, alors Paris agit-elle vraiment ?

Si l’emploi est une compétence de l’État, rien n’empêche les villes de proposer des programmes complémentaires. De fait, l’emploi a constitué une priorité de la mandature et nous avons su être inventifs. Ainsi, les 9 « Points Paris Emplois » ont été pensés et déployés (3e, 6e, 10e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e et 20e) en service public de proximité pour informer et guider les Parisiens en recherche d’emploi, de réorientation ou de formation.

Promesses faites / Promesses tenues

  • Renforcer l'emploi et l’innovation

    Anne Hidalgo s’engageait en 2014 : « les forums de l’emploi seront multipliés et nous développerons des forums thématiques… ». « Paris pour l’emploi », « Paris pour l’emploi des Jeunes », « Paris des métiers qui recrutent », etc.
    Les forums de l’emploi ont essaimé et ce sont 66 000 personnes qui y ont participé, 15 500 offres qui ont été proposées et 5 000 personnes qui ont été embauchées grâce à ces forums.

Réaliser et innover

Paris,« Territoire zéro chômeur de longue durée »

Le 13e arrondissement fait partie des 10 territoires qui, à l’échelle nationale, expérimentent ce dispositif qui considère que personne n’est inemployable. L’idée est de créer des emplois pour des chômeurs de longue durée en faisant émerger, pour les habitants, de nouveaux services non concurrentiels des activités existantes. « 13 avenir », l’Entreprise à But d’Emploi qui porte cette initiative a déjà accueilli 65 personnes et 55 y sont actuellement salariées en CDI. Devant ce succès, la Ville soutient les candidatures des 18e, 19e et 20e arrondissements pour la prochaine phase de l’expérimentation du programme « Territoire zéro chômeur de longue durée » et deux structures de référence dans le domaine de l’Insertion, « Ares » et « Aurore », conduiront une étude dès janvier 2020.

Une stratégie à double versant pour stimuler l’innovation

Pour faire de Paris un pôle d’innovation, deux approches complémentaires ont été articulées. Cultiver un écosystème propice en aidant à l’implantation des start-up, la mise en relation entre des jeunes pousses et des entreprises établies en multipliant les événements autour de l’innovation (ex : « Hacking de l’Hôtel de Ville » avec plus 4 000 start-up) et mettre Paris à disposition en faisant de son territoire un champ d’expérimentation des innovations (« Réinventer Paris » et ses déclinaisons « Réinventer la Seine », « Réinventer les sous-sols », « Réinventer la Métropole », « Réinventing cities »).

Une politique de développement économique métropolitaine

À travers l’Arc de l’innovation, Paris porte avec les collectivités voisines une politique de développement économique dans les quartiers populaires afin de rééquilibrer l’emploi dans la métropole. Plus de 110 incubateurs, pépinières et accélérateurs ont été créés de part et d’autre du périphérique, autant d’espaces de coworking et 50 ateliers de fabrication numérique. Le Cargo, ouvert sur les anciens entrepôts MacDonald dans le 19e, accueille depuis 2015 plus de 300 entreprises sur 15 000 m2. Dans le 13e arrondissement la Halle Freyssinet a été transformée en 2017 pour créer la Station-F, le plus grand incubateur de start-up au monde.