Retour

L’écologie commence à l’école

Climat — 21 janvier 2020

L'école doit être le premier lieu de défense, d'apprentissage et de garantie d'une transition écologique pour les plus jeunes Parisiens.

Il ne nous reste plus que dix ans pour entamer une transition profonde de nos modes de vie et de production face à l’urgence climatique. Les communautés locales formées par les habitants des villes sont au cœur de cette transition, car ils sont ceux qui, quotidiennement, ont la possibilité de réinventer le destin de leur ville. 

Paris veut se placer en tête des villes championnes de la transition écologique. Elle se sent particulièrement responsable à l’égard des jeunes générations. En effet, à la fois c’est à celles-ci que nous lèguerons le monde que nous bâtissons aujourd’hui, mais aussi, ces générations sont plus informées que jamais sur l’état de notre planète. Nous avons donc une double responsabilité à cet égard : celle d’être à la hauteur de l’urgence actuelle en matière de climat et celle de soutenir la jeunesse dans un combat qu’elle s’est approprié.

L’école : lieu de la transition écologique

L’école se doit d’être à la fois un lieu exemplaire et un acteur de la transition écologique, pour protéger et former la jeunesse parisienne à ces enjeux vitaux. En ce sens, dès 2020, sera mise en place pour les 652 écoles publiques de Paris la « garantie environnementale ». Cette démarche unique au monde vise à faire de l’école le centre de l’apprentissage écologique tout en apportant des garanties environnementales pour les jeunes Parisiens.

  • Les cours de récréation des écoles seront transformées en jardins de pleine terre, qui seront ouverts à tous les habitants les weekends et vacances scolaires, afin de garantir un accès à la nature au cœur de la ville.
  • Les cantines scolaires proposeront une alimentation 100% bio et des produits issus de circuits courts, après être parvenu à l’objectif de 50% de bio en 2020.
  • La circulation automobile sera fermée aux abords des écoles, au moins sur les heures de dépose des enfants et de sortie. Ces rues rendues aux enfants leur permettront de jouer, après l’école, notamment grâce aux boîtes à jeux qui seront installées.
  • Un plan d’action sur mesure sera mis en place dans chaque école pour lutter contre de toutes les formes de pollution : atmosphérique, de l’air intérieur, des sols, aux perturbateurs endocriniens… Ces plans seront conjointement menés par les familles et les équipes éducatives des différents établissements. Ils se trouveront dans la continuité des mesures prises depuis 2001 de surveillance de la pollution de l’air et des sols aux abords des écoles et de lutte contre la pollution au plomb, suite au désengagement de l’Etat.  
  • Des ateliers continueront à être réalisés sur les temps périscolaires que la Mairie a souhaité conserver, sur des thèmes de sensibilisation liés à l’écologie, tels que le tri responsable ou la préservation des océans.

L’Académie du Climat

L’initiative de création de l’Académie du Climat s’inscrit dans cette volonté de donner aux plus jeunes tous les outils pour lutter contre le réchauffement climatique. L’Académie du Climat sera une structure unique en France, lieu de formation et de création artistique participatif qui prendra ses quartiers dans l’actuelle mairie du 4e arrondissement. Gratuite, l’Académie devra permettre un accès aux connaissances scientifiques sur l’environnement, la biodiversité et la transition écologique.

Les jeunes de 12 à 25 ans auront la possibilité d’être accompagnés pour des projets environnementaux dans le cadre de leur scolarité. L’Académie mènera aussi, en s’appuyant sur les Volontaires de Paris, des missions, des actions de sensibilisation et de formation du grand public. Enfin, ce sera un lieu de rencontre entre Parisiens de toutes générations, habitants et chercheurs volontaires pour s’engager et agir pour l’environnement.