Retour

Nos premières propositions pour un Paris en Commun

Ville — 16 janvier 2020

Retrouvez nos premières propositions pour un Paris en Commun.

Alimentation

– Dans les cantines scolaires, comme cela est déjà le cas dans les crèches, la part des repas bios et élaborés à partir d’ingrédients provenant de circuits de proximité sera portée à 100 % tout en préservant la progressivité des tarifs et en garantissant pour les plus faibles revenus le tarif de 0,13 € par repas.

– 100 hectares de potagers dans les bois et grands parcs parisiens seront créés.

Aménagement urbain et végétalisation

– Les places de la Concorde et de l’Étoile seront végétalisées et réaménagées.

– Les Champs-Élysées seront arborés.

– Deux nouveaux parcs seront crées : en lieu et place de l’Héliport dans le 15e ainsi que dans la zone de Bercy-Charenton dans le 12e.

– Des forêts urbaines seront créées sur le parvis de l’Hôtel de Ville, devant la gare de Lyon et derrière l’Opéra.

– Les abords de la Tour Eiffel entre la place du Trocadéro et l’École militaire seront transformés.

– Le Centre de Paris sera piétonnisé pour gagner en qualité de vie, lutter contre les pollutions et améliorer la qualité de l’air ; la circulation sera limitée dans les quatre premiers arrondissements aux riverains, taxis, navettes électriques, véhicules d’urgence et de livraison .

– Afin de faire tomber la barrière du périphérique et donner réellement corps au Grand Paris, les portes de Paris deviendront des places plus belles et conviviales ; la première à être transformée sera celle de la Chapelle.

– Les rues aux abords des écoles seront fermées à la circulation – au moins aux heures de dépose des enfants – et seront agrémentées de boite à jeu.

Budget participatif et participation citoyenne

– La part des investissements de la Ville pour lesquels les Parisiens seront associés dans le cadre du Budget participatif sera portée à 25 % au lieu de 5 % actuellement ;

– Des kiosques citoyens seront installés dans chaque quartier pour constituer de nouveaux lieux de vie, de rencontres et de débats.

Logement

– Un référendum sur Airbnb et les plateformes similaires sera organisé par arrondissement avant l’été 2020 pour que les Parisiens puissent s’exprimer sur le sujet ;

– La lutte contre les plateformes de type Airbnb permettra un retour sur le marché locatif de 30 000 logements ;

– L’encadrement effectif des loyers sera maintenu et un service d’accompagnement des locataires sera créé ;

– La part de logements sociaux sera portée à 25 % d’ici 2025 ;

– 20 milliards d’euros seront mobilisés par une société mixte entre le public et le privé pour proposer des logements aux classes moyennes à des loyers inférieurs d’au moins 20 % aux prix du marché ;

– 6 000 logements à l’acquisition à “moitié prix” du mètre carré seront proposés aux familles parisiennes grâce à la foncière de la ville de Paris.

Lutte contre la pollution et le défi climatique

– Afin de mieux supporter les effets du dérèglement climatique et des canicules, la rénovation thermique des logements sera amplifiée ;

– Trois bassins de baignade seront ouverts dans la Seine en 2024 ;

– Une Académie du Climat sera créée pour devenir un haut lieu de formation pluridisciplinaire, participatif, artistique, ludique unique en France ; elle sera accessible à tous gratuitement et les jeunes de 12 à 25 ans pourront être formés et accompagnés sur l’élaboration de projets environnementaux tout au long de leur scolarité ; elle ouvrira dans les murs de l’actuelle Mairie du 4è ;

– Un diplôme attestant du suivi d’une formation sur les enjeux climatiques et environnementaux sur les temps périscolaires sera délivré par la Ville à tous les écoliers et collégiens parisiens ;

– Des plans d’actions adaptés à chaque école pour lutter contre les formes de pollution (air intérieur, air atmosphérique, sols, perturbateurs endocriniens, alimentation) seront mis en place avec les familles et la communauté éducative.

Mobilité

– Afin de poursuivre la révolution de la mobilité à Paris et réduire la place de la voiture, nous proposerons un Paris 100 % vélo en transformant des places de stationnement voitures en pistes cyclables.

Pouvoir d’achat

– La gratuité des transports sera étendue à l’ensemble des jeunes Parisiens jusqu’à 18 ans afin de renforcer le pouvoir d’achat des familles

– Des halles coopératives en circuit de proximité seront ouvertes en suivant l’exemple de celles déjà existantes dans le 11e, 13e et 18e.

Propreté

– Nous augmenterons la part des dépenses consacrées à la propreté, à l’entretien et aux petits travaux des rues, trottoirs, places, jardins et pieds d’arbre.

Réaménagement de la porte de la Chapelle

– La porte de la Chapelle sera transformée en place en réunissant les parvis des futurs campus Condorcet et de l’Aréna 2 qui seront végétalisés et aménagés en forêt urbaine.

– Une ou deux bretelles routières seront piétonnisées et végétalisées pour former une promenade offrant des points de vue sur le Grand Paris.

– La rue de la Chapelle sera végétalisée et des pistes cyclables bi-directionnelles seront aménagées.

– Ce projet de réaménagement de la porte de la Chapelle sera décidé avec les habitants qui seront associés à toutes les étapes du projet – en particulier ils auront à choisir le nom de cette nouvelle place.

Sécurité

– Une Police municipale parisienne sera créée et elle comptera, d’ici 2024, 5000 agents avec autant de femmes que d’hommes ; elle aura pour mission de faire respecter les règles du jeu de la vie quotidienne.

Solidarité et accessibilité

– Dans chaque arrondissement, une halte pour les femmes et les enfants qui dorment dans la rue sera ouverte jour et nuit ;

– Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 transformeront la ville afin de la rendre encore plus accessible à toutes les personnes en situation de handicap.

Ville du quart d’heure

– Nous voulons faire de Paris une ville où tout est accessible à 1/4 d’heure de chez soi ;

– L’école deviendra la capitale du quartier et les cours d’écoles et de collèges seront transformées en jardins et seront ouvertes les week-ends ainsi que pendant les vacances ;

– Dans chaque quartier, un Social Sport Club proposera du sport et du soutien scolaire pour toutes et tous.