Retour

Qu’a fait la Ville de Paris pour soutenir les acteurs économiques durant la crise ?

Covid-19, Emploi, Ville — 13 juin 2020

Le maintien de la diversité et de la richesse du tissu économique, culturel et associatif est un élément essentiel et structurel dans la politique de la Ville de Paris. Elle a ainsi lancé un ambitieux plan global de soutien représentant un engagement financier de près de 200 millions d'euros. Ce plan repose sur trois piliers : protéger les Parisiennes et les Parisiens, adapter la ville aux exigences sanitaires, et soutenir économiquement les acteurs du tissu économique, associatif et culturel. Ce soutien massif à l’économie parisienne vise prioritairement à protéger les emplois.

Comment adapte-t-on la Ville aux exigences sanitaires ?

Cette adaptation était nécessaire pour permettre la relance des commerçants, des artisans, des restaurateurs et des cafetiers sans relancer l’épisode épidémique du Covid-19. Aussi, la Ville de Paris se met au service Des commerçants et les artisans pour les aider à utiliser les espaces extérieurs ou leur proposer de nouveaux espaces de vente, permettant le respect des normes de distanciation physique.

Comment les restaurateurs et cafetiers peuvent-ils étendre leur surface ?

Les restaurateurs et cafetiers ont la possibilité d’étendre la surface de leurs terrasses gratuitement jusqu’en septembre prochain grâce à une simple déclaration acessible via ce lien, notamment pour des options d’extension sur des places de stationnement ou devant des vitrines des commerces. Ce système déclaratif mis en place repose sur la liberté d’installation en contrepartie du strict respect d’engagements en matière de sécurité, de propreté, de mobilité des piétons, de limitation des nuisances sonores et de respect des horaires d’ouverture et des directives sanitaires. Les commerçants doivent également respecter les directives établies dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 telles que le respect de la distanciation physique, masques, gants, gel hydroalcoolique et établir un plan de table précis permettant le maintien des règles de distanciation physique.

Comment la ville soutient-elle les acteurs économiques, culturels et associatifs, concrètement ?

Nous avons mis en place de nombreuses mesures chocs et inédites, notamment :

  • pour les entreprises et notamment les commerçants et artisans fermés : une exonération de 6 mois de loyers chez nos bailleurs.
  • pour les autres acteurs : une exonération, pouvant aller jusqu’à six mois, sera prévue, en fonction de l’impact de la crise sur leur chiffre d’affaires.

Ces exonérations sont estimées à près de 75 M.

Ensuite, ces acteurs pourront bénéficier d’une exonération de 6 mois de droits et redevances (droits de voirie, terrasse, étalage, redevance de déchets non ménagers, redevances taxis). Cela représente une exonération de 40 M€.

Mais aussi, 6 millions d’euros ont été débloqués pour aider en investissement pour les commerces, artisans, entreprises culturelles, et jeunes entreprises innovantes.

Qu’a mis en place la Ville de Paris pour le tourisme, l’ESS, le secteur associatif et culturel ?

Une enveloppe de 5 M€ a été décidée pour financer un plan de soutien en direction du secteur du tourisme, un secteur clé pour la ville. Les acteurs de l’ESS, ensuite, seront également aidés à hauteur de 4M€. Enfin, pour les acteurs associatifs, et ceci dès le début de la crise, la Ville a décidé d’anticiper l’attribution de subventions prévues pour renforcer la trésorerie des associations.

La Ville créera également un fonds de soutien doté de 10 millions pour ses associations.

Concernant le secteur culturel, très durement impacté par la crise sanitaire, la Ville souhaite engager aujourd’hui un plan de soutien historique à destination des artistes et des acteurs culturels, d’un montant de 15 millions d’euros. La Ville proposera des aides directes aux artistes et équipes artistiques, elle organisera notamment pour cela un mois d’août de la culture à Paris, durant lequel des commandes artistiques seront passées à des auteurs et présentées à un très large public dans un espace public repensé.