Retour

Comment maintenir les petits commerces à Paris ?

Avec plus de 62 000 commerces, Paris est la ville européenne avec la plus forte densité de commerces par habitant. Ce sont à la fois des acteurs essentiels de la vie quotidienne, du lien social et des créateurs d’emplois et d’attractivité. Surtout, ils participent chaque jour à la qualité de vie des Parisiennes et des Parisiens et à l’animation de nos quartiers, c’est pourquoi Anne Hidalgo leur donne une place importante dans son programme.

Ce que nous avons fait

Pour promouvoir les savoir-faire, préserver et diversifier les commerces et l’artisanat, nous avons conduit une politique unique en France de protection et d’installation commerciale.

  • Depuis la création, en 2017, d’un organisme réunissant tous les locaux des bailleurs sociaux de la Ville de Paris, près de 400 nouveaux commerces ont été installés.
  • Depuis 2014, la Ville a racheté plus de 120 locaux, par l’intermédiaire de la SEMAEST (société d’économie mixte de la Ville de Paris, au service de la vitalité du commerce et de l’artisanat de proximité), dans les quartiers prioritaires pour lutter contre la mono-activité et la disparition du commerce de proximité.
  • Plus de 300 kiosques à journaux renouvelés dans Paris afin d’assurer une vitrine indispensable à la vente de la presse et offrir de meilleures conditions de travail aux kiosquiers. 
  • 3 millions d’euros dédiés à la rénovation et à la mise en accessibilité pour les personnes en situation de handicap des commerces dans les quartiers populaires. 
  • Création du label « Fabriqué à Paris », constituant un réseau de plus de 500 artisans et mise à disposition de près de 200 nouveaux ateliers pour soutenir la création artisanale parisienne (viaduc des Arts, cours de l’Industrie, Caserne des Minimes, Métropole 19, Villa du Lavoir ), ainsi que la création avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’un Hôtel artisanal. 
  • Création de l’incubateur de startups Smart Food, pour penser l’alimentation de demain. 
  • Renforcement de l’attractivité de nos 80 marchés alimentaires : augmentation du nombre de producteurs et de commerçants locaux et biologiques ; distribution des invendus ; mise en place d’un service de livraison propre etc.

Ce que nous voulons encore faire

  • Nous allons créer  la foncière ”Paris commerce et proximité” pour conserver la richesse et la diversité du commerce à Paris. 
    • Cette nouvelle foncière permettra d’acquérir et d’installer de nouveaux commerces dans tout Paris, adaptés à chaque quartier.
    • Elle permettra l’installation, avec des loyers accessibles pour les professionnels,  de commerces de proximité, d’artisans, de commerces culturels, de services, de cabinets médicaux sans dépassement d’honoraires, ainsi que de commerces alimentaires biologiques et en circuits courts accessibles à tous les Parisiens. C’est par la diversité de ces activités que nous garderons nos rues vivantes.
    • Elle proposera des contrats de location innovants et souples aux professionnels, afin de tester, mixer ou mutualiser leurs activités.
  • Nous modifierons le Plan Local d’Urbanisme pour interdire la transformation des locaux commerciaux en pied d’immeuble en hébergements hôteliers. 
  • Nous  mettrons à disposition des professionnels de nouveaux outils pour encourager les livraisons propres et les déplacements. 
    • Nous maintiendrons les aides à l’achat de véhicules propres et mettrons en place un réseau d’utilitaires électriques en partage.
    • Nous conserverons les places de livraisons existantes et créerons des places réservables par les professionnels en surface et en sous-sol.
    • Nous allons également créer des centres de logistique urbaine pour permettre des livraisons propres et silencieuses des particuliers comme des professionnels. 
    • Nous utiliserons les parkings pour offrir aux commerçants et artisans du quartier des solutions de livraison et de stockage déporté.
  • Nous créerons un fonds d’intervention et de soutien aux acteurs et commerces culturels indépendants pour favoriser la création et une offre diversifiée accessible à tous
    • Ce fonds d’intervention et de soutien permettra le maintien de ces activités à Paris, notamment les librairies.
    • Nous développerons cette action dans d’autres champs de la création : salles de spectacle, de cinéma, de théâtre, de concert, etc. 
    • Ce fonds permettra également de soutenir des travaux de rénovation énergétique et/ou acoustique de leurs bâtiments ainsi que les mises aux normes de sécurité et d’accessibilité des lieux culturels et des commerces pour les personnes handicapées.
  • Nous favoriserons une nouvelle économie de proximité plus juste et plus durable avec par exemple, l’installation d’un dispositif parisien de récupération des invendus, de frigos solidaires, ou encore d’ateliers de réparation.
  • Nous poursuivrons notre soutien aux créateurs « Fabriqué à Paris » et aux circuits courts

Découvrir le programme autrement :