Retour

Comment mon immeuble peut-il participer à la transition écologique ?

La rénovation du bâti est le premier des défis pour réduire notre facture énergétique et mieux faire face au changement climatique. Un logement bien isolé est un logement qui limite les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre pour se chauffer et qui garde la fraîcheur en été même pendant les canicules. La transition écologique des immeubles, c’est aussi leur végétalisation, la récupération des eaux de pluie pour arroser un jardin plutôt que de saturer les égouts, l’installation de garage à vélos ou de bornes de recharges électriques. Cette transition écologique passe par une transformation de tous les immeubles parisiens, chère à Anne Hidalgo et rendue possible par son programme.

Ce que nous avons fait

  • Un effort sans précédent pour la rénovation énergétique des bâtiments municipaux et des logements sociaux
    • Depuis 8 ans, 300 écoles ont fait l’objet de travaux permettant une économie moyenne de 40 % sur leur consommation énergétique et leurs émissions de gaz à effet de serre.
    • 45 000 logements sociaux ont été rénovés ces 10 dernières années, soit 1/5 du parc social, permettant dans ces logements une baisse de la consommation énergétique de 60 %, soit un gain moyen d’un mois de loyer par an. 
  • Le programme éco-rénovons pour accompagner les copropriétés
    • 33 000 logements ont été accompagnés en 5 ans. Le dispositif Coach Copro, avec 2 300 copropriétés fédérées, a été le premier levier de mobilisation pour accompagner les copropriétaires désireux d’agir dans leur immeuble. 14 000 logements ont d’ores et déjà fait l’objet de travaux de rénovation énergétique avec un gain moyen de 30 %.
  • La création d’une filière de l’écorénovation
    • Nous avons constitué un réseau d’acteurs, de professionnels et de citoyens volontaires du climat mobilisés. 
    • Nous avons également facilité la création de nouvelles filières adaptés aux enjeux architecturaux et patrimoniaux des immeubles parisiens, favorisant les matériaux biosourcés (bois, paille, etc.) et naturels (terre crue, pierre) ainsi que la végétalisation pour répondre aussi aux enjeux du confort d’été.

Ce que nous allons faire

  • 150 000 logements seront accompagnés dans le cadre d’un nouveau programme éco-rénovons Paris 
    • Le programme sera également élargi aux énergies renouvelables, à la végétalisation, à la récupération des eaux de pluie, au stationnement vélo et à la recharge électrique. Les travaux devront ainsi permettre à la fois de baisser la facture d’énergie, de conserver la fraîcheur en été, d’améliorer le confort d’été et la qualité de l’air intérieur, de  développer des potagers et de l’agriculture urbaine sur les toits. 
    • Les aides à la rénovation énergétique seront concentrées sur les logements les plus énergivores et sur les copropriétés en difficulté.  
    • Nous élargirons également le programme éco-rénovons aux équipements culturels privés afin de rénover leurs locaux et de permettre d’accueillir le public dans les meilleures conditions possibles.
  • Pour atteindre l’objectif de neutralité carbone, nous devons atteindre un rythme de 40 000 logements privés rénovés par an
    • Nous demanderons que la performance énergétique du logement soit intégrée dans l’indice de référence servant à encadrer les loyers et l’interdiction de mise en location des logements dits « passoires énergétiques » tant qu’ils n’ont pas fait l’objet des travaux nécessaires.
    • Nous développerons les solutions pour faciliter la rénovation et la prise de décision en copropriété : le tiers financement afin de limiter les appels de fonds pour travaux ; des dispositifs pour inciter les copropriétés à mieux entretenir leur bâti tout se fixant des objectifs de performance énergétique.
  • Nous poursuivrons la rénovation des logements sociaux
    • Nous rénoverons également 30 000 logements sociaux supplémentaires d’ici 2026. 
    • Avec « Paris Logement abordable » nous soutiendrons également des rénovations lourdes d’immeubles et nous garantirons la meilleure performance énergétique.
  • Nous accélérerons la rénovation de tous les immeubles publics les plus énergivores
    • Nous poursuivrons les travaux dans les écoles, les collèges et les piscines.
    • Nous visons une réduction de 60% des consommations d’énergie lors de chaque restructuration de bâtiment. Nous réaliserons des économies sur l’ensemble des bâtiments grâce à la mise en œuvre du pilotage énergétique des bâtiments et la diffusion des écogestes.
  • Nous poursuivrons notre soutien à la filière d’écorénovation 
    • Nous privilégierons des matériaux bas carbone (biosourcés, naturels et de réemploi) et accompagnerons les filières locales associées. 
    • Nous favoriserons également des programmes de formation et d’insertion associés pour créer des emplois qualifiés dans l’éco-rénovation. 
    • Nous engagerons l’ensemble des acteurs de la rénovation à réduire les nuisances sonores et la pollution de l’air sur les chantiers, à passer à des véhicules propres, à optimiser leur logistique et la gestion de leurs déchets.

Découvrir le programme autrement :