Retour

Comment protéger et favoriser la biodiversité dans Paris ?

S’inquiéter pour la biodiversité est totalement légitime. Les espèces disparaissent à un rythme dramatique. Et celles qui survivent voient souvent leur population diminuer massivement. Or la biodiversité n’est pas que belle à regarder. Elle rend de nombreux services aux êtres humains. Elle améliore notre vie, que ce soit sur le plan physique ou mental, et participe à l’éducation des enfants ou encore à la réduction du stress. La biodiversité est aussi un allié indispensable dans la lutte contre le péril climatique. À Paris, nous avons ce patrimoine à défendre. On compte 637 espèces de plantes et 1 300 espèces animales. Parmi ces espèces au moins 9 espèces végétales et 129 espèces animales sont protégées au niveau régional ou national.

Ce que nous avons fait

  • Nous avons pris la décision dès 2006 de ne plus utiliser de pesticides dans les parcs et jardins de la ville. Dès lors, nous avons vu revenir des insectes et des oiseaux, comme le rouge-gorge. En 2015, nous avons étendu cette décision à l’ensemble des cimetières parisiens. Ainsi la Ville n’utilise plus de glyphosate dans l’ensemble de ses espaces verts.
  • En 2019, nous avons pris un arrêté anti-pesticide s’appliquant à l’ensemble du territoire parisien.
  • Nous avons distribué 170 000 sachets de bulbes, 180 000 sachets de graines, des larves de coccinelles, 746 nichoirs à moineaux, 486 hôtels à insectes, vendu 56 424 plantes à petits prix, issus des surplus de notre centre de production horticole, organisé de nombreux événements, ateliers, cours de jardinage au naturel pour permettre à chacune et chacun de devenir jardinier de la ville. 
  • Nous avons adopté un nouveau plan Biodiversité 2018-2024 pour faire de Paris une collectivité exemplaire, pour faire de toutes et tous des acteurs de la biodiversité et pour renforcer la biodiversité partout dans la ville. 
  • Nous avons donné la citoyenneté d’honneur de la Ville de Paris à la biodiversité parce que c’est aussi un combat moral et symbolique. 

Ce que nous voulons faire

  • Nous ferons de Paris une ville toujours plus végétale.
  • Nous poursuivrons la protection des populations d’oiseaux, de hérissons, la réintroduction de certaines espèces comme les grenouilles et les pollinisateurs sauvages. 
  • Nous poursuivrons le développement de la « trame bleue parisienne », en créant des mares, des noues et en poursuivant la reconquête de la Seine et de ses berges. 
  • Nous créerons une « trame nocturne », pour réduire la pollution lumineuse. Nous lancerons une refonte du système d’éclairage des jardins et de certaines rues. Ce travail sera fait avec les habitantes et les habitants car il ne s’agit pas de générer un sentiment d’insécurité. 
  • Nous installerons massivement des nichoirs, notamment pour les moineaux, et des lieux propices au développement des insectes, dans les crèches, écoles, collèges, lycées, universités et équipements municipaux.
  • Dans le futur parc de l’héliport, les anciens bâtiments dont la tour de contrôle abriteront un conservatoire de la flore menacée et un observatoire d’oiseaux.

Découvrir le programme autrement :