Retour

Que fait Paris pour me protéger des canicules ?

Il fait de plus en plus chaud à Paris. L’été, les épisodes de canicule sont plus nombreux, longs et précoces. C’est encore plus difficile à supporter en ville où la pierre et le béton renforcent la chaleur (c’est ce que les spécialistes appellent les « îlots de chaleur urbains »). Les canicules, c’est très désagréable pour tout le monde et dangereux pour la santé des plus vulnérables. Depuis 2014, nous agissons pour permettre à toutes et tous de se rafraîchir pendant ces périodes de fortes chaleurs.

Ce que nous avons fait

  • De la nature et de l’eau pour se rafraîchir
    • Pour résister à la chaleur, la nature est notre meilleure alliée. C’est pourquoi nous lui offrons une place partout où c’est possible en ville (nous avons planté 20 000 arbres, ouvert 30 hectares d’espaces verts et 117 hectares de toitures, murs et façades).
    • 15 parcs sont ouverts la nuit pendant les périodes de canicule.
    • Nous avons inventé un tout nouveau modèle de cours de récréation pour qu’elles restent agréables en cas de forte chaleur. Il y a aujourd’hui 31 de ces « cours oasis » à Paris.
    • La baignade dans le canal de l’Ourcq a été ouverte en 2017.
    • 1200 fontaines à eau ont été installées pour pouvoir se désaltérer dans toute la ville ainsi que 40 brumisateurs en période estivale.
    • Nous avons mis en place un réseau de froid pour lutter contre la multiplication des climatiseurs individuels. Il couvrait en 2017 environ 20 % de la consommation estimée des bureaux, commerces, équipements publics et des hôtels.
  • Nous prenons soin des plus vulnérables en cas de fortes chaleurs 
    • Les personnes âgées qui le souhaitent peuvent être contactées et orientées s’il le faut vers des salles rafraîchies.
    • Pour que les enfants ne souffrent pas de la chaleur à l’école, toutes les salles de classe sont équipées de ventilateurs.
    • Pour les sans-abri, des gourdes sont distribuées, les maraudes renforcées, et les centres d’accueil ouverts plus longuement.
  • Le confort d’été est mieux pris en compte dans les nouvelles constructions et dans les rénovations thermiques.

Ce que nous allons faire

Anne Hidalgo a inclus dans son programme de nouvelles mesures anti-canicule, en tant que conséquence du réchauffement climatique.

  • Pour préparer la ville à l’augmentation des canicules, nous végétaliserons tout Paris et nous aiderons les copropriétés à le faire (voir programme « une ville plus verte »).
  • Nous irons plus loin en donnant accès à l’eau partout : nous créerons de nouveaux miroirs d’eau, multiplierons les fontaines à boire et les brumisateurs. Il sera possible de se baigner dans les grandes fontaines-bassins.
  • Nous créerons 4 baignades dans la Seine.
  • Pour poursuivrons la lutte contre les climatiseurs aux fenêtres, nous élargirons encore le réseau de froid dans la ville.
  • Nous lancerons un grand concours d’idées pour trouver de nouvelles solutions pour rafraîchissement naturellement les immeubles.

Découvrir le programme autrement :