Retour

Tribune – Célia Blauel, Pénélope Komitès et Jean-François Rital : « Nous pouvons faire de Paris une capitale agricole »

Ecologie — 28 octobre 2019

La bataille climatique est aussi une bataille agricole. Dans le bilan carbone de notre ville, c’est-à-dire ce qui mesure les émissions de CO2 de nos activités, l’alimentation représente près de 20 % du total. C’est considérable. Cette facture n’est pas seulement coûteuse pour l’avenir de notre planète et celui de nos enfants.

La bataille climatique est aussi une bataille agricole. Dans le bilan carbone de notre ville, c’est-à-dire ce qui mesure les émissions de CO2 de nos activités, l’alimentation représente près de 20 % du total. C’est considérable. Cette facture n’est pas seulement coûteuse pour l’avenir de notre planète et celui de nos enfants. Très souvent, elle correspond à un mode de vie dont beaucoup de Parisiens ne veulent plus. Nous en sommes convaincus : nous pouvons manger mieux, plus près de chez nous et nous pouvons faire de Paris une capitale agricole.


C’est pourquoi la plate-forme citoyenne Paris en commun, qui s’est engagée aux côtés d’Anne Hidalgo, propose de créer la coopérative agricole AgriParis afin de gérer l’approvisionnement en alimentation biologique, locale, éthique, sociale, bref, écologique de la capitale. Dans une ville comme Paris, relocaliser l’alimentation est vital. Et la bonne nouvelle, c’est que c’est possible : les services publics parisiens produisent plus de trente millions de repas par an, que ce soit pour les crèches, les écoles, les agents de la ville ou les personnes âgées, pour près de 55 millions d’euros d’achat de denrées alimentaires. La puissance publique municipale peut donc avoir une vraie capacité d’entraînement.

Retrouvez l’intégralité de la Tribune publiée dans Le Monde ici.

Célia Blauel est adjointe à la maire de Paris en charge de la transition écologique, du climat, de l’environnement, de l’eau et de l’assainissement ; Pénélope Komités, adjointe à la maire de Paris en charge des espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité et de l’agriculture urbaine ; Jean-François Rial est président de Voyageurs du monde. Ils sont membres du conseil d’administration de Paris en commun.