Retour

Tribune – Diana Filippova, Jean-Louis Missika et Ariel Weil : « Le principe du pollueur payeur doit aussi s’appliquer au e-commerce »

7e arrondissement, Ecologie, Paris Centre — 25 novembre 2019

L’e-commerce explose dans toutes les grandes villes. Facteur de précarisation, source de congestion et de pollution, il a modifié en profondeur la manière dont sont aujourd’hui distribuées les marchandises.

L’e-commerce explose dans toutes les grandes villes. Facteur de précarisation, source de congestion et de pollution, il a modifié en profondeur la manière dont sont aujourd’hui distribuées les marchandises. Pis, Amazon, UberEats et les autres platesformes ont profité de l’absence de régulation de la logistique urbaine pour encourager des pratiques de consommation qui menacent le cœur des villes.

New York en donne l’exemple le plus frappant : avec plus de 1,5 million de colis distribués chaque jour, Manhattan est devenu une immense zone de livraison où les arrêts anarchiques embouteillent l’ensemble du trafic. Les Parisiens se font livrer aujourd’hui environ trois fois moins que les New-Yorkais, mais c’est ce cauchemar qui nous attend à Paris quand nous aurons rattrapé notre « retard ». La période liée au Black Friday nous en donne un aperçu : 2,5 millions de livraisons sont attendues par jour, soit dix fois plus que le nombre de colis livrés quotidiennement le reste de l’année à Paris.

Retrouvez l’intégralité de la Tribune publiée dans Le Monde ici.

Diana Filippova est tête de liste dans le 7e arrondissement. Jean-Louis Missika est adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité ainsi que Président de Paris en Commun. Ariel Weil est Maire du 4e arrondissement de Paris et tête de liste dans le secteur Paris-Centre.